KLAUS UNION GmbH & Co. KG
Blumenfeldstraße 18
D-44795 Bochum
Tel: +49 234 4595-0
Fax: +49 234 4595-7000
www.klaus-union.de


Pompe à entrainement magnétique SLM NHO pour des applications hautes tempétraturs jusqu'à 450 °C


Conception:

  • Conception orientée pour le procedé
  • entrainement magnétique sans arbre traversant
  • sans fuites ( Leakproof)
  • montage horizontal
  • Construction par système modulaire
  • lubrification des roulements à billes par bain d'huile
  • Pattes montées centrées
  • Sans nécéssité de refroidissement

Données tchniques
Q jusqu'à 1000 m³/h à 50Hz / jusqu'à 1200 m³/h à 60Hz
H jusqu'à 150 m à 50Hz / jusqu'à 215 m à 60Hz
t de -120°C jusqu'à +450°C (sans refroidissement)
p jusqu'à PN 40
Constructions spéciales jusqu'à PN400
Higher outputs available.

Matières en construction standard
Corps de pompe: 316 SS or nodular iron
Roue: 316 SS
Cloche d'étanchéité: 316 Ti/Hastelloy C4 ou Titane
Arbre: 316 Ti
Paliers lisses: silicon carbide SSIC
Lanterne: nodular iron
Cage à roulements: ductile iron
D'autre matières sont disponibles

Identification code:



Suffixes (designs):

H1

Corps de pompe réchauffé (ou refroidie)

H2 lanterne réchauffée (ou refroidie)

S

cage de roulements renforcée avec barrière thermique sans joint secondaire

W

Barrière thermique avec joint secondaire

F

Filtre interne

E1

Remplissage externe:

- Un piquage externe

- Perçages de lubrification intrne fermés

E2

Rinçage/Dégazage externe:

- Un piquage externe

- Perçages de lubrification intrne ouverts

E1F

Conception avc flushing externe provenant du liquide pompé et filtré à l'aide d'un filtre tangentiel en sortie de pompe.

J

inducer/ inducteur

 

Construction optionnelles:

Pompe réchauffée H1 et/ou H2:
Le réchauffage de la pompe s'effectue au moyen de chambre ou de serpentin sur le corps (H1), le capot d'entrefer (H2) et la chaise paliers (H3). Ces trois zones peuvent être réchauffées séparément ou ensemble par un système combiné.
Ces circuits sont alors traversés par de la vapeur, de l'huile ou par tout autre procédé de réchauffage.
Les enveloppes de chauffage dans leur construction standard sont éprouvées pour une pression de fonctionnement de 16 bar à 200°C ou 6 bar à 350°C. Les enveloppes peuvent également être utilisées pour le refroidissement.

Barrière thermique S ou de W et joint secondaire
La barrière thermique agit en tant qu'élément structural entre la lanterne de la pompe et la cage de roulements (pour les modèles ayant une cage à roulements) ou le moteur (pour le modèle monobloc). Ceci réduit la température des roulements à billes lorsque des liquides chauds sont transportés. Une bague d'étanchéité radiale peut également être intégrée à la barrière thermique à fin d’isoler l’arbre externe de la. La bague d'étanchéité agit en tant que joint secondaire qui empêche le produit de fuir de la pompe si la cloche d’étanchéité venait à fuir. Afin que ce joint secondaire soit utile, la chambre secondaire doit être surveillée de sorte que des fuites puissent être détectées en temps utile.

Filtre interne F
Lorsque le liquide pompé contient des particules solides, le filtre interne permet d’empêcher les particules d’entrer dans les canaux de lubrification des paliers lisses et de refroidissement du système magnétique.

Remplissage externe et rinçage E1 et E2
Les piquages externes permettent le rinçage, le remplissage ou même le dégazage externe de la pompe. Le piquage E1 st prévu lorsqu’on désire le remplissage externe permanent de l’entrainement magnétique. Le piquage E2 est approprié pour le rinçage temporaire ou le dégazage externe de l’entrainement magnétique.

Inducteur J
Les inducteurs sont souvent employés dans les cas où les valeurs du NPSH de l'installation sont extrêmement basses. Les inducteurs réduisent sensiblement le NPSH de la pompe sans changer les caractéristiques de pompe. L'inducteur J peut être adapté sur les pompes existantes, dans la plupart des cas.